Rechercher
  • Laurence Richard

Sur la « distance intime »

Depuis que je traduis de la littérature et des essais, je réfléchis à ce qu'implique l'acte de traduire, à ce qu'il met en œuvre, pas seulement en termes de processus mentaux et d'opérations linguistiques. Mon autre activité, celle de psychothérapeute, m'a amenée à prendre conscience que - pour dire les choses simplement -, cela passe aussi profondément par le corps et les affects, que cela se passe aussi dans le corps, autrement dit qu'il existe des similitudes de posture, et plus exactement qu'une traduction réussie, tout comme un processus thérapeutique réussi, a énormément à voir avec la « distance intime » qui s'instaure et qui rend alors possible cette relation si particulière à l'autre et à la subjectivité de l'autre, à l'œuvre dans un texte comme dans la rencontre avec un patient.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Lisa Brennan-Jobs sur son livre Petite Chose

Lisa Brennan-Jobs sur son livre Petite Chose, publié aux éditions Les Arènes, dans ma traduction. http://www.arenes.fr/livre/petite-chose/ Encore merci à Sophie Moreau Langlais pour cette belle collab

ME SUIVRE

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône

© 2023 par Simone Morrin. Créé avec Wix.com